Publié le

Débuter la MAO ( Musique assistée par ordinateur )

* Sachez que cet article a été fait sans aucune prétention. Nous ne pensons pas avoir de réponses absolue mais cet article peut néanmoins vous aider à débuter dans la MAO

Analogique ou numérique ?

Depuis plusieurs années, l’analogique est utilisé pour créer la musique. Que ce soit pour la création d’une bande sonore, mixage audio ou mastering, tout se faisait sans ordinateur. Vous savez, ces consoles qui ont plusieurs boutons telles qu’on les voit dans les films, et bien c’était ça. Puis, petit à petit, les studios d’enregistrement se sont transformés pour finalement utiliser un ordinateur en tant que plate-forme principale de travail. Est-ce que c’est mieux ? Cette question reste un éternel débat qui ne trouvera sans doute jamais de bonnes réponses. Tout dépend de ce qu’on pourrait qualifier de mieux. Les plus anciens ingénieurs de sons diront sûrement que c’était mieux auparavant, tandis que les nouveaux prôneront les avantages de l’audionumérique. Alors, quels sont les réels avantages à tout faire par ordinateur?

Tout d’abord, le coût fait partie d’un des principaux avantages. Par exemple, là où une console analogique coûtait plusieurs milliers de dollars, on pourra commencer à faire sa propre musique pour moins de 500 $. On verra plus bas dans l’article ce qui est primordial pour débuter mais certains outils vous seront indispensables: un ordinateur, une carte de son et une bonne paire d’écouteurs. Vous voilà maintenant prêts à commencer!

 

Console Analogique

( Console analogique )

Il y a un large éventail de possibilités qu’apporte un ordinateur vis-à-vis du tout analogique. En analogique, nous somme limités par la console. Par exemple, si vous achetez une console de 32 pistes, vous devrez seulement composer avec les 32 pistes alors qu’en numérique, le nombre de piste est illimité. Avec le numérique vous pourrez créer autant de pistes que nécessaire, et encore bien plus: les traitements audio, le fait de pouvoir rééditer sa session qui fera en sorte qu’on pourra rattraper ses erreurs, etc… Tout cela vous apportera plusieurs possibilités. La seule chose qui pourrait vous « freiner » est la puissance de votre ordinateur. On y reviendra sous peu.

Alors pourquoi tant de personnes continuent d’utiliser uniquement de l’analogique? Certains vous répondront qu’ils trouvent l’audionumérique « froid » , ce qui veux dire sans vie, sans couleur, sans timbre sonore. Ce n’est pas pour rien qu’on trouve beaucoup d’effets essayant de simuler une console analogique ou un enregistreur à bandes. Rendons à César ce qui est à César, l’analogique avait vraiment sa propre identité qui est très difficile à recréer par ordinateur. Ceci étant dit, plus les années avancent, plus nos machines deviennent puissantes et plus je crois que l’analogique sera moins convoité.

Qu’est-ce que la MAO ?

La MAO c’est quoi? Tout d’abord MAO veut dire Musique Assistée par Ordinateur. Mais que veut réellement dire ce terme? Ce terme signifie de créer sa musique avec un ordinateur comme centre de son studio. La MAO sert à s’enregistrer, à éditer de l’audio, à mixer, et bien plus encore. Pour commencer la MAO, il vous faudra un séquenceur. Le séquenceur est le programme principal qui servira à faire la plupart du travail concernant la musique. Ensuite, viendront les VST ou les plugins, qui ont pour but d’ajouter des effets ou des instruments. Plus particulièrement, VST sert à désigner un effet virtuel (écho, chorus, compresseur, Eq, etc…) et VSTI (drums, synthé, piano, etc…) sert à désigner un instrument virtuel. Alors, pour résumer le tout, la MAO consiste à créer de la musique avec son ordinateur, tout simplement. Maintenant que vous savez ce que veut dire le terme MAO, commençons par le commencement: choisir son ordinateur, ce qui est très loin d’être simple!

MAC ou PC ?

Il n’y a pas de réponse définitive. Tout dépendra de votre budget et avec lequel des deux vous vous sentez le plus à l’aise. Mettons fin aux rumeurs tout de suite, aucun ordinateur quel qu’il soit, MAC ou PC, Windows ou Linux, Intel ou AMD, affectera votre son de façon différente. Même si plusieurs facteurs peuvent affecter la différence, l’ordinateur traitera le son de la même façon.

Pour vous aidez à choisir parmi un MAC ou un PC, je ne peux que vous vous conseiller de choisir votre séquenceur en premier. Même si certains ont une compatibilité pour les deux, comme par exemple Pro Tools, Cubase ou encore Studio One, certains sont uniquement sur un seul système d’exploitation. Pour vous donner un exemple, Fruity Loops est uniquement employé sur Windows, tandis que Logic sera disponible seulement sur MAC.




Cependant, avec un PC on pourra faire évoluer son système comme on le veut. Par exemple, si un jour on vient à manquer de RAM, on pourra simplement en rajouter. L’avantage est présent, surtout pour les personnes ne sachant pas vraiment de quoi elles ont besoin. C’est très compréhensible. Quand on débute, on ne connaît pas toujours les besoins nécessaires.

Il y a deux sortes de PC : celui qu’on assemble par soi-même, et celui qu’on achète déjà assemblé sous une marque comme HP ou Asus. L’avantage de l’assembler soi-même ou de le faire assembler par un professionnel, c’est de pouvoir choisir exactement les composantes nécessaires et avoir exactement les bonnes pièces. Nul besoin d’être un expert en informatique pour choisir cette option. Vous devez simplement vous rendre dans un magasin spécialisé en informatique et de prendre des informations. Sachez qu’à l’habitude, cette option est beaucoup moins dispendieuse et de plus, vous paierez pour les pièces dont vous aurez vraiment besoin.

Ensuite, viennent les PC préconçus que l’on peut retrouver dans les magasins à grande surface à des prix souvent très attractifs. Le problème avec ces ordinateurs est souvent la qualité des composantes. Même si on veut nous faire croire que c’est la même chose, il en n’est rien. Par contre, certains font d’excellentes machines et certains en sont également très satisfaits. Il n’y a pas de honte à le dire, parfois la simplicité est la meilleure des choses à faire, surtout lorsqu’on débute dans ce domaine.

Il est vrai que sur Windows, plusieurs optimisations sont à effectuer pour posséder un ordinateur parfaitement stable pour la MAO. Tout dépendra des composantes du système mais il faut tout de même avouer que ça s’est grandement amélioré depuis Windows 7.

Sur Mac, je vous dirais que sa simplicité fait sa force. Nul besoin de « bidouiller » son système, tout est déjà prêt. Une chose est sûre, le prix n’est pas donné.

Vous devrez aussi penser si vous consacrerez entièrement l’utilisation de votre ordinateur à la musique. Le fait d’être complètement déconnecté d’Internet vous empêchera d’avoir de mauvaises surprises tel un virus qui s’infiltre. Si vous faites le choix d’avoir un « ordinateur tout usage », il faudra penser à installer un bon anti-virus.

Alors, vous êtes MAC ou PC ?

 

 

Sur PC, utiliser Windows 7 ou Windows 8 ?

Je n’ai jamais utilisé Windows 8 assez longtemps pour vous donner de bons ou mauvais commentaires sur ce nouveau système d’exploitation de Microsoft. J’ai cependant trouvé que cet « os » faisait plus « os multimédia » et sans écran tactile, je n’y ai trouvé aucun intérêt. N’oublions pas que depuis Windows 8, le menu « Démarrer » qui fait partie de nos habitudes a complètement disparu. Cela prendra un bon temps d’adaptation avant de s’y habituer.

c8d8763d-f1a4-4533-9f06-1b827d059236_5

( Windows 8 )

Cependant, je peux fortement vous conseiller Windows 7. Cet « os » est stable et très bien fait puis on aura droit à de nombreuses mises à jour pour encore quelques années. Windows 7 a toujours été très stable et rares sont les jours où ce système d’exploitation m’a abandonné.

Windows_7

( Windows 7 )

Notez que pour ceux qui pensaient rester sur Windows XP, Microsoft arrêtera le support sous peu et c’est prendre un gros risque de rester sur ce système d’exploitation. Vous serez vulnérables au virus et à toutes les failles non corrigées.

Par où commencer ?

Après avoir choisi son ordinateur, la première chose à faire avant toute chose est de se fixer des buts. Il y a quelques questions à se poser avant d’acheter du matériel audio. Tout d’abord, que veut-on faire avec son ordinateur? Est-ce qu’on veut enregistrer (ce qui nécessitera un micro, une bonne carte de son et un préampli si besoin) ou simplement faire de la création de musique (ce qui nécessitera une bonne carte et un contrôleur au besoin)?

Bref, l’idée est de fixer ses propres besoins et d’ensuite regarder quelles options s’offrent à nous.

// ]]>

Ensuite, vient le style musical. Le style de musique changera évidemment vos besoins. Par exemple, si vous voulez créer du rock, nul besoin de vous acheter une MPC (machine drums, beats). Vous voyez où je veux en venir.

La marque et le modèle du micro joueront en conséquence du style musical, et même si certains micros sont très polyvalents, comme par exemple le At4040 de audiotechnica, d’autres sont particulièrement faits pour un style de musique en général.

Etes-vous-producteur

Les séquenceurs, le choisir !

Je ne pourrai évidemment pas écrire sur tous les séquenceurs puisqu’il y en a beaucoup trop et à chaque année, d’autres s’en rajoute. J’essaierai de parler des plus populaires et des plus complets.

Tout d’abord, Pro Tools auparavant sous l’enseigne de Digidesign, maintenant vendu et créé par Avid, ce séquenceur est sans doute le plus populaire dans les « studios professionnels ». Je choisirais ce séquenceur uniquement si vous pensez travailler à plusieurs endroits. Dû au fait qu’il soit le plus répandu, il est le plus compatible des séquenceurs. C’est un excellent séquenceur! Cependant, l’ergonomie du programme est l’un de ses points négatifs. Il vous faudra beaucoup de temps pour vous y habituer et il y a beaucoup de lecture mais les résultats sont garantis. Un autre point négatif est le fait que les plugins soient dans un format propriétaire. Ce qui veut dire qu’au lieu d’être un VST, c’est RTAS ou AAX  ce qui vous laisse moins de choix au final.

pro tools

( Pro Tools )

Ensuite, vient Cubase créé par Steinberg. Il est probablement l’un des plus anciens séquenceurs. Au passage, Steinberg est le créateur du format VST qui est le format le plus répandu pour ce qui est des effets et des instruments virtuaux. Cubase est extrêmement complet mais est tout de même bien complexe. Toutes les fonctions, tant audio que midi, sont disponibles. Avec celui-ci, vous ne manquerez de rien. Le temps d’adaptation peut être long, mais cela peut vraiment en valoir la peine surtout si vous pensez créer avec du midi.

cubase

( Cubase )

Logic, qui a été racheté par Apple, est tout aussi complet. Puisqu’il a été racheté par Apple il est uniquement compatible avec ce dernier, soit avec les Imacs, les Macs pro, etc… Ce programme commence à être délaissé par la compagnie de la pomme aux profits des plus petits programmes tels que Garaband et des applications musicales sur Ipad qui sont beaucoup plus « amateur ». Je ne peux pas vraiment vous le conseillez car si les choses se concrétisent et qu’Apple laisse tomber ce programme, d’autres versions ne verront pas le jour. Il peut cependant être une bonne alternative car il faut quand même souligner qu’il est un des séquenceurs les moins dispendieux et qu’il est tout aussi complet que les autres. Les effets intégrés sont d’une excellente qualité, bref de quoi faire votre musique sans limitation.

LogicStudio_WEB

( Logic )

Live, qui est créé par Ableton, est comme sont nom l’indique, conçu pour les prestations « live » ou en direct. Il faut vraiment l’essayer pour comprendre mais une chose est sûre, c’est un séquenceur vraiment à part. Tout y est intégré. Il a de très bons effets et vous ne manquerez de rien. Les utilisateurs en studio peuvent bien sûr aussi s’en servir. Pour faire simple, c’est une autre façon de créer sa musique, disons plus sur le vif. Bref, essayez-le pour vous faire votre propre idée.


ecran-ableton-live

( Ableton Live )

Studio One, créé par Presonus, est sans aucun doute mon préféré. Loin d’être l’un des plus anciens, ce qui est d’après moi, un très grand avantage. Il est loin d’être aussi lourd que Cubase, qui a plusieurs année derrière lui et doit garder toutes ses fonctionnalités pour être compatible. Bref, ça sent la fraîcheur, c’est tout neuf, on a le droit à un interface vraiment agréable et surtout c’est sans doute le séquenceur le plus intuitif. Le fait de pouvoir utiliser la fonction « glisser et déposer », fait de lui un séquenceur aussi pratique pour les musiciens que pour les producteurs. Les mises à jour sont constantes, le service de Presonus est toujours présent s’il y a un problème et les forums sont bien remplis pour répondre à nos interrogations. Les effets intégrés sont parmis les meilleurs que j’ai entendu. Par contre, la partie « instrument virtuel » laisse vraiment à désirer. N’empêche que, tout dépendant de la version utilisée, vous aurez droit à Native Instrument Komplete Element, un petit « bundle » créé par l’un des meilleurs en son domaine. Donc, pour ce qui est de l’ergonomie et de la prise en main, Studio One est selon moi le meilleur. On ouvre le séquenceur, et on ne cherche pas une option pendant plusieurs heures. Tout vient rapidement et de façon naturelle.

Studio-One-Song-Page

( Presonus Studio One )

Fruity Loops, qui est créé par Image Line, est le seul dans ceux que je vous ai nommé qui ne sert pas à enregistrer de l’audio. Celui-ci est uniquement utilisé pour la création de musique. Sans doute le plus « users friendly », Fruity est bien connu pour sa simplicité d’utilisation. Si vous pensez ne jamais enregistrer de l’audio, cela peut-être un excellent séquenceur. Pour ma part, j’ai vite été arrêté par les limitations du programme.

Mise à jour: Fuity loops, qui est désormais FL Studio, gère maintenant l’audio. Après plusieurs essais, je peux affirmer que FL Studio est un séquenceur très puissant et très plaisant à utiliser.

fruity_loops8

( Fruity Loops )

Notez qu’il y en a beaucoup d’autres, et même certains qui sont gratuits. Par exemple, sur Linux, Ardour est un excellent programme. Par contre sous Linux, il faut vraiment s’y connaître en informatique pour bien pouvoir bénéficier de ses avantages.

Une dernière petit chose, pensez à vérifier la protection du séquenceur. Certains ont un numéro de suivi, d’autre préconise l’accès à Internet pour activer leur programme, d’autres ont une Ilok (pour plus d’informations sur l’Ilok cliquez ici), ce qui peut vraiment être agaçant pour certains.
iLok-large

( Ilok )

Alors, lequel de ces séquenceurs choisir ? La réponse peut paraître bête mais au final, cela dépendra surtout de vos goût. Pensez que vous passerez plusieurs heures sur votre séquenceur et que c’est très important d’être à l’aise et de se sentir dans son élément. N’hésitez pas à les tester et à faire l’impossible pour être sûr que vous ayez choisi le bon. Au prix que ça coûte, vaut mieux en être sûr!




Etes-vous-producteur

Midi, c’est quoi ?

Voici la définition selon Wikipedia :

« Le Musical Instrument Digital Interface » ou MIDI est un protocole de communication et de commande permettant l’échange de données entre instruments de musique électronique, un ou plusieurs de ces « instruments » pouvant être des ordinateurs. Il est géré par l’International Midi Association.cable-midi-din-male-din-male-3m

( Connecteur midi )

La liaison est unidirectionnelle (semi-duplex). Le grand atout de ce protocole est son interactivité: il sert à la fois pour la commande et pour l’enregistrement.

Sous ce terme sont regroupées plusieurs normes relatives au protocole logique, à l’interface physique, au format de fichier et à l’attribution des sons (GM).

Source :http://fr.wikipedia.org/wiki/Musical_Instrument_Digital_Interface

Si vous voulez créer de la musique avec un ordinateur, vous allez probablement vous servir de la norme MIDI. De nos jours, les séquenceurs intègrent parfaitement le MIDI. Plus besoin de tout paramétrer soi-même. Une connaissance de base en MIDI est toujours préférable.

La latence, en français please !

Tout d’abord qu’est-ce que la latence? Je ne peux que vous conseiller d’aller lire un peu de technique ici : http://en.wikipedia.org/wiki/Latency (audio), (en anglais seulement).

« La latence se réfère à une courte période de retard (généralement mesurée en millisecondes) entre le moment où un signal audio entre et quand il émerge d’un système. Les contributeurs potentiels de latence dans un système audio comprennent un convertisseur analogique-numérique de conversion, mise en mémoire tampon de traitement de signal numérique, le temps de transmission, numérique-analogique de conversion et la vitesse du son dans l’air. »

« La latence peut être un problème particulier dans les plates-formes audio. Une solution populaire est Steinberg ASIO , qui contourne ces couches et relie les signaux audio directement sur ​​le matériel de la carte son. La plupart des professionnels et semi-professionnels applications audio utilisent le pilote ASIO, ce qui permet aux utilisateurs de travailler avec l’audio en temps réel.»

Si vous voulez créer de la musique avec un ordinateur, vous allez probablement vous servir de la norme MIDI. C’est tout simplement un protocole de communication et de commande permettant l’échange de données entre instruments de musique électronique, un ou plusieurs de ces « instruments » pouvant être des ordinateurs .

Pour faire simple, la latence est la période de délai habituellement comptée en millisecondes, entre le moment que le signal audio rentre et sort d’un système.

Et malheureusement, en MAO la latence est inévitable.

Par contre, plus nos machine sont puissantes, moins les problèmes de latence se font sentir. Et pour cause, c’est le processeur de notre ordinateur qui fait tous les calculs. Sachez que la qualité des « drivers » est toute aussi importante. C’est pour cela qu’il est très important de ne pas négliger la carte de son qu’on a acheté.

Pour votre informations, certaines compagnies audio sont plus réputées pour leur qualité de « drivers » pour ce qui est de la latence. Il s’agit d’aller à la pêche d’informations. Soyez sûrs de vous informer de la compatibilité avec votre machine.




Quoi acheter, le matériel de base ?

Commençons avec ceux qui désirent seulement faire de l’enregistrement audio. Il vous faut: une carte de son conçue spécialement pour l’audio pro, un bon microphone, un préampli (facultatif au début) et un bon casque audio.

Tout d’abord, la carte de son, plus précisément le convertisseur audio. Il existe plusieurs sortes de cartes de son, avec leur propre connecteur, interne comme externe. Ici nous parlerons seulement des deux plus populaires. Les cartes internes sont pour ma part vouées à disparaître sous peu puisque plus le temps avance, plus les machines sont puissantes et plus les cartes internes deviennent inutiles. Nous parlerons donc du FireWire et du USB. Il n’y a pas vraiment de différence entre les deux. C’est plus ou moins une question de goût. Pour ma part, j’ai toujours préféré les cartes de son en FireWire. Je possède plusieurs machines en studio qui utilisent le USB et je préfère mettre ma carte de son en FireWire. À noter qu’en FireWire, beaucoup d’incompatibilité peuvent survenir. Dans le domaine de l’audio, on préconisera le « chipset » Texas Instrument. Pour revenir à nos moutons, le choix de la carte audio dépendra de vos besoins, ainsi que de votre budget. Combien d’entrées et de sorties aurez-vous besoin? Pour faire simple, les entrées servent à rentrer de l’audio donc d’enregistrer, pour mettre par exemple un micro, une basse ou une guitare. Les sorties comme vous l’avez sans doute déjà compris, servent à sortir de l’audio qui sont dans la plupart des cas utiles pour brancher des hauts-parleurs (moniteurs). N’oubliez pas de regarder le nombre d’écouteurs pouvant y être branché. Il peut parfois être utile d’avoir plus d’une sortie d’écouteurs si vous n’êtes pas seul à vous enregistrer.

Ensuite, vient la fréquence d’enregistrement et de lecture. Je n’embarquerai pas dans les détails, mais je peux vous dire que 44100 Hz suffit amplement.

Veuillez noter que plusieurs cartes de son viennent avec un séquenceur, souvent des versions allégées mais totalement utilisables, surtout quand on débute. Il peut être intéressant de choisir sa carte de son en conséquence du séquenceur qu’on a choisi. Par exemple, avec les cartes de son Presonus, nous avons droit à Studio One Artist, tandis qu’avec les cartes de son Novation, nous avons droit à Ableton Live Lite.

.

PRESONUS+FIRESTUDIO+MOBILE

( Presonus Firestudio Mobile )

Finalement, une fois le choix fait sur les connecteurs, le nombre d’entrées et le séquenceur, il ne reste plus qu’à choisir le montant d’argent qu’on veut y mettre. Difficile de faire un choix parmi tous les modèles qui sont présents sur le marché.

Il existe plus ou moins trois catégories de cartes de son: le bas de gamme, le moyen de gamme et le haut de gamme.

Dans le bas de gamme, pour environ 150 $, je ne pourrais que vous conseiller la marque Focusrite ou encore Presonus. J’ai eu de très bon retour sur ces marques que j’ai moi-même utilisées.

Dans le moyen de gamme, pour environ 500 $ on reste à peu près avec les mêmes marques.

Finalement, dans le haut de gamme, pour environ 1 500 $, c’est beaucoup plus simple. Plus on augmente en qualité, moins il y a de choix. Pour faire une histoire courte, nous avons seulement deux marques qui dominent le marché. Ces marques sont RME et Motu. Tout dépendra, mais les deux sont des marques très fiables et je ne saurais dire si une est mieux que l’autre vu leurs ressemblances.

products_fireface_ufx_5b

( RME Fireface UFX )

Sachez que plus on augmente en prix, moins au augmente en qualité. En bref, si on prend une carte de son à 200 $, qu’on décide de finalement changer pour une carte de son à 400 $, cela ne veut pas dire que nous aurons le double de qualité, loin de là. De toute façon, pour débuter il est inutile d’avoir une carte de son à 1 000 $ puisque l’on ne l’exploiterait pas à son plein potentiel.

Pour ce qui est des microphones, ce n’est pas très compliqué. Il y a les micros dynamiques qu’on utilise le plus souvent sur scène, et les micros condensateurs qu’on utilise en studio. Inutile de mettre énormément d’argent dans votre premier micro. Sachez tout de même que les micros condensateurs sont extrêmement sensibles à l’ambiance de la pièce. Dans une salle non traitée, on peut avoir de vilaines surprises.

AT_4040

( Audio-Technica AT4040 )

Pour ce qui est des préamplis micro, faites gaffe aux préamplis en bas de 1 000 $. La plupart des fabricants utilise beaucoup les tubes comme marketing, je vous assure que ce n’est que du marketing. Souvent, les cartes de son ont déjà des préamplis intégrés et ils font souvent l’affaire. Si vous venez à manquer de gain, vous pouvez regarder pour un petit préampli, mais inutile si vous ne sentez pas le besoin à l’enregistrement.

6176-02d57c68307766435836f3b35d2c9933

( Universal Audio 2-610S Silverface )

Pour ce qui est des écouteurs, ne négligez pas cette partie. Si vous n’avez pas l’argent pour des moniteurs, prenez-vous une bonne paire d’écouteurs. Mettez au moins 200 $ pour une bonne paire. Il existe plusieurs bonnes marques. Allez dans un magasin d’instruments avec votre CD (des morceaux dont vous connaissez parfaitement) et le choix devrait se faire seul en les écoutant.

ath_m50s_1

( Audio-technica Ath-m30 )

Pour les personnes qui désirent faire uniquement de la création musicale par ordinateur, on pourra le faire simplement avec une carte de son et quelques logiciels. On pourra tout de même se munir d’un contrôleur, par exemple un Axiom de M-Audio qui offrira beaucoup plus de confort dans chacune de nos compositions.

m-audio-axiom-61-2nd-gen-435790

( M-Audio Axiom 61 )

Ensuite, votre prochaine étape après quelques mois ou quelques années en tant que musicien/producteur amateur, sera de vous procurer des moniteurs de studio et de s’assurer du traitement acoustique de votre pièce. Les moniteurs de studio peuvent être confondus avec des hauts-parleurs standards. Les grande différences, pour ne pas rentrer dans le trop technique, sont la linéarité de la courbe de fréquence et la dynamique. Le but des enceintes de studio est d’offrir une courbe des réponses la plus neutre possible, ce qui vous permettra de mixer dans les meilleures conditions possibles. La dynamique est aussi très importante. Les moniteurs ont en effet été créés pour pouvoir mixer et nous permettre de faire ressortir le son aussi bien que possible peu importe le système d’écoute. N’oubliez pas une chose, même si ça sonne bien chez vous, cela ne veut pas dire que chez votre voisin ça sera aussi bien. Voila pourquoi il est très important de ne pas négliger cette partie.

focal

( Focas CMS 50 )

Pour ce qui est du traitement acoustique, sachez que c’est un art à part entière et que je n’aborde pas ce sujet si ce n’est que pour dire que c’est aussi important d’avoir une bonne acoustique que d’avoir de bons moniteurs. Rien ne sert d’avoir des moniteurs à 2 000 $ la paire si c’est pour négliger le traitement acoustique. Cela reviendrait à avoir une paire de moniteurs bas de gamme, donc inutile.

Sachez qu’il y a aussi d’autres alternatives pour ceux qui ne peuvent pas faire de traitement acoustique chez eux. Il existe un plugin (VST) qui, après quelques étapes, simule la correction qui devrait être faite. Ce plugin se nomme Ik multimedia Arc! Pas mal, non?

ik-multimedia-arc-2-449444

( Ik Multimedia Arc 2 )




Apprendre à mixer seul!

Apprendre à faire un bon mix ne se fait pas tout seul. Cela prend de l’expérience, de l’entraînement et surtout, énormément de persévérance. Sachez tout de même une chose, c’est possible.

On a certainement besoin d’outils, comme par exemple de bons moniteurs. Plus la qualité des enceinte sera bonne, plus on pourra se fier sur ces enceintes.

Il faudra expérimenter, même si lire sur l’art du mixage peut s’avérer extrêmement utile, il faudra surtout s’essayer. N’ayez pas peur de tourner les boutons dans tous les sens, d’essayer toutes sortes de choses; votre imagination est votre seule limite.

Même s’il y a des règles de base, j’oserais dire que la principale règle en MAO est qu’il n’y a pas de règle. Bon, d’accord, c’est un peu contradictoire. Ce que je veux dire c’est que, même s’il faut respecter des règles comme par exemple de ne pas dépasser 0 dbfs, l’important est de se fier à ses oreilles. Ne mixez pas avec vos yeux, seules vos oreilles sont maîtres en MAO.

J’aborderai sous peu la compression, l’équalisation, et d’autres petites choses qui font partie de la base du mixage dans un prochain article.

Producer-Pack-Vol-4

Le « mastering » maison.

Le mastering est l’étape finale d’un morceau qui consiste à rendre le mix le plus cohérent possible. L’idée est d’appliquer une chaîne d’effets au master (la piste avec tous les instruments, voix, etc…). Un mastering est possible uniquement après un mixage de qualité; plus un mix est bon, plus le mastering sera facile à faire.

J’aborderai ce sujet avec extrême précaution! Tout ce que je peux vous dire, c’est que le mastering est un art à part entière. Plusieurs personnes consacrent leurs vie à cet art. Ne vous improviser pas ingénieur de mastering. Bien sûr, un mastering en studio pro peut coûter extrêmement cher, et pour cause, une seule machine peut coûter une dizaine de milliers de dollars, multipliez ça par 10, ajoutez les moniteurs qui sont aussi chers ainsi que le traitement acoustique et vous aurez le prix d’un vrai studio mastering.

Si vous débutez, vous pouvez demander à un ami de le faire. L’important est d’avoir une oreille nouvelle sur vos compositions. En écoutant et réécoutant régulièrement vos compositions vous n’aurez pas la même vision et les mêmes impressions que quelqu’un qui écoute votre morceau ou votre album pour la première fois.

Vous pouvez aussi faire affaire avec un studio qui en fait de manière professionnelle. Bien sûr, n’espérez pas avoir le même résultat qui coûterait au moins 500 $ par chanson, mais vous aurez au moins une oreille toute fraîche qui pourra aussi vous éclairer sur les faiblesses de votre mixage audio.

Si vous cherchez un studio, pour 40 $ par chansons vous pouvez bénéficier des services du Studio WNP, www.studiownp.com.

Vendre sa musique? Oui c’est possible!

Quand on commence à faire de la MAO, on se demande vraiment si c’est possible de vendre sa musique. Pourtant, plusieurs plate-formes sont spécialement conçues pour ça. Vous connaissez sans doute ITune et peut-être même SoundClick.

Pensez aussi que plusieurs domaines recherchent énormément de gens qui font de la MAO. Je pense aux annonces publicitaires, ou encore les télé-séries. Faites des recherches pour voir ce qui vous conviendrait le mieux.

Écrit par Alexandre Pilote, Producteur au Studio WNP .

Ceci est un article qui vous est offert gratuitement.  Si vous avez aimé cette article ,  vous pouvez faire un donc dès maintenant. Tous les don de plus de 15$ se verront remercier avec un cadeau spécial !

PianoMan-Pochette




26 réflexions au sujet de « Débuter la MAO ( Musique assistée par ordinateur ) »

  1. Salut !
    Je fais de la MAO depuis quelques mois, j’arrive a sortir des sons electro potable, mais j’avais un problème, il me manquait des bases, des notions, des termes etc … Par exemple je ne savais même pas que FL/Ableton et autres étais appelé séquenceur, merci sa me complète un peux plus dans mes connaissance !

    1. C’est toujours un plaisir de rendre service ! n’hésitez pas si vous avez des questions concernant l’article !

  2. Intéressant, mais la question qui m’a toujours troté dans la tête, est t’il possible d’enregistrer du .wav avec un logiciel de Type Cubase et donc d’un VST instrument sans clavier maitre ? juste avec une souris ?

    1. Oui, bien sûr!

  3. Merci pour toutes ces précisions ! Souhaitant investir pour débuter la MAO sur Mac j’ai déjà quelques avis mais je me demande ce que tu me conseillerais comme séquenceur / clavier maître / carte son pour composer des prod hip hop/electro ? Merci encore !

    1. Bonjour! Tout dépend du budget! Difficile de vous aidez sans cette information! Je vous conseille d’aller lire les forums sur audiofanzine! C’est une vrai petite mine d’or! Merci de m’avoir lu!

      Alex

      1. Étant toujours étudiant je chercherai le meilleur rapport qualité/prix pour bien débuter et investir petit à petit à mesure que je progresserai ! En attendant votre réponse je vais de ce pas faire un tour sur audiofanzine !

        Merci d’avoir répondu aussi rapidement.

  4. BJR je suis nouveau dans le domaine de la mao mais je souhaite faire mes premier pas donc je souhaite quelque détails car je veut faire du moderne et du folklor (style kabyle algérien) donc je souhaite faire de l’enregistrement et la composition alors que conseillez vous pour moi comme carte son et séquenceur

    1. Bonjour ! Regarder du côté de presonus ! Vous aurez un séquenceur avec la carte de son !

  5. vieux débutant….pianiste amateur..mon but est d’enregistrer mes compos d’un piano acoustique ,pour mixer par dessus des sons venant d’un synthé.. est ce la MAO dont j’ai besoin?
    1-puis je me dispenser d’une carte son si ceux d’un clavier MIDI me suffisent ?vieux roland XP10
    2-necéssité d’une interface midi….quoi utiliser de pas cher et bien sur de plus simple pour un novice en MAO
    merci d’avance pour vos réponses

    1. Se dispenser d’une carte de son veut surtout dire que vous aurez une qualité de son médiocre et beaucoup de latence . Je ne le conseil pas !

  6. Je ne sais pas où tu as vu que FL studio ne gérait pas l’audio. (ca ne s’appelle plus fruity loops depuis des années, et j’imagine que c’est pour ca que tu lui trouvais des limitations si tu ne t’es pas maintenu au courant des évolutions).
    Donc bien sur que l’on peut enregistrer de l’audio. Du midi. Des vst. Des automations. Etc…. Tout comme un Logic ou un Cubase, qui ne sont plus très différent aujourd’hui..

    1. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Ça fait effectivement très longtemps que j’ai testé Fl Studio ! Je m’y mettrai dès que j’aurai un peu de temps de libre. Effectivement, je ne pense pas qu’il y a d’énorme différence entre tous les séquenceurs, mais plutôt une réelle différence au niveau de l’ergonomie.

      Tant mieux si Fl Studio gère maintenant l’audio, il était plus que tant.

      Alex

    2. Merci Seb, exactement ce qui m’a heurté en lisant les critiques sur FL.

  7. Bonjour,
    Je suis novice et suis passé dans mon magasin de musique,
    il m’a proposé AKAI EIE PRO avec PRO TOOLS
    qu’en pensez vous.
    je voudrai enregistrer des morceaux (guitare et basse)
    et les mixer avec une base ritemique
    merci d’avance

    1. Bonjour,

      Niveau rapport/qualité prix, ce n’est pas ce que je choisirait. Pro Tools est tout même pas LE séquenceur que je pourrais conseiller a un débutant. Regardez du côté de Presonus, pour moins de 300 euro vous aurez une bonne carte audio et surtout le séquenceur Studio One inclut avec…

      Quoi qu’il en soit, la meilleur façon de savoir quels séquenceurs qu’il vous faut, c’est de les tester. La plupart des séquenceurs sont disponibles en démo. L’idée est de choisir lui que vous préférez le plus.

  8. Bonjour,
    Je débute en MAO depuis plusieurs mois sur “Reason” en version limitée de “propellerhead”, je compose de la musique electronique style dubstep, tekno psytrance. Est-ce bien comme logiciel pour ce genre musique ou aurait-vous d’autres logiciels à me proposer avec un large choix d’instrument virtuels et effets? Car je compte investir dans un bon séquenceur.
    Merci d’avance

    1. Bonjour;

      Le plus important, comme déjà mentionné dans l’article, est que vous soyez à l’aise avec le séquenceur… Je vous conseille vivement de tester les démos et de vous faire votre propre idée. Si vous cherchez un séquenceur avec une large collection d’instruments déjà intégrés, regardez du côté de Fl Studio ou encore Sonar.

    2. Bonjour, je voudrais commencé la MAO pour faire de la psytrance, cependant je n’y connais rien, je voudrais savoir comment tu as appris à en faire et savoir si tu avais quelques conseils, merci d’avance ^^

  9. bonjour,
    je viens de lire ton article très intéressant, je fais de la MAO depuis quelques temps et j’essaie de me lancer vers les télé séries, j’ai vu que tu en parlais, as tu des pistes ou des contacts dans ce domaine?
    merci de ta reponse
    cordialement
    arthur

  10. Je trouve cet article très enrichissant et plustot complet !
    Ça pousse a payer pour suivre le reste ..
    Merci !

  11. Bonjour, est-il possible de faire de la MAO sans savoir jouer d’instruments?

    Merci.

  12. Salut, j’ai un mac book pro et un clavier Korg Krome workstation. J’aimerais pouvoir créer des chansons avec plusieurs pistes, mais je suis nul en ordinateur et ne sait pas trop où commencer. Que me conseillez-vous?

    Merci d’avance.

    1. il en parle plus haut tu prend un séquenceur style ableton live et d’autre comme toi tu a un mac ‘(presonus)

      1. que tu installe sur ta machine et youtube est ton meilleur ami pour voir des tutos

  13. Bonjour.je suis actuellement sur FLStudio ,j’ai un clavier M-Audio 61 qui est relié en USB sur mon pc.
    il est vrai que la latence me fais pleurer !!!toujours obligé de retouche sa composition et impossible de joue pour des copains en live .. je cherche la solution a mon problème qui es je pense une carte son mon clavier a également un port MIDI .je voudrais votre aide pour savoir avant mon achat si j’ai bien compris .je veux brancher un micro puis un clavier pour mes productions et ne plus avoir de latence ,alors il me faut une carte avec une entrée port MIDI puis une entrée micro cela veux dire que tous d’abord je branche la carte son via un port USB qui ce situe sur mon PC et ensuite que je branche mon clavier en MIDI sur la carte son externe puis le micro?
    pour la marque je me fie a notre ami style presonus pour FL?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *